jasminsnews - Une lueur d’espoir pour les diabétiques type 2

Une lueur d’espoir pour les diabétiques type 2

Une lueur d’espoir pour les diabétiques type 2

 

Encore une fois, les laboratoires Novo Nordisk, nous ont démontré leur engagement envers le patient diabétique type 2. Lors d’un symposium scientifique qui s’est déroulé le 30 Novembre 2019 à Gammarth, et dans le cadre de ses efforts visant à fournir les dernières avancées scientifiques en matière de traitement du diabète, Novo NordiskLabsTunisia annonce la disponibilité de nouveaux médicaments pour les Tunisiens atteints de diabète2.

En fait, ce traitement est un traitement innovant qui est considéré comme une révolution pour la prise en charge du diabète en Tunisie. Ce traitement sera bientôt mis à disposition des médecins et de chaque tunisien vivant avec le diabète.

Depuis plus de 10 ans, aucune nouveauté n’a été présentée aux patients Tunisiens. Ces derniers qui méritent une meilleure qualité de vie et une meilleure prise en charge ,auront finalement une lueur d’espoir avec ce traitement innovant, une nouveauté tant attendue.

Il devient nécessaire et primordial de fournir de nouvelles thérapies à fin de donner un nouveau souffle pour le tunisien vivant avec le diabète surtout qu’aujourd’hui 19,8% des tunisiens, entre 25 et 75 ans, sont atteints de diabète.  Par ailleurs, en Tunisie et selon les derniers chiffres présentés par l’ATERA, le risque de maladie cardio-vasculaire chez les patients diabétique est élevé vu que les statistiques montrent que la dyslipidémie est retrouvée chez 38.8% des sujets, l’hypertension artérielle chez 34.7%, l’obésité chez 22.3% et le diabète chez 19.8%.

A noter que, les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès chez les diabétiques avec :

  • 50% de décès et d’invalidité chez les personnes vivantes avec le diabète
  • 1,8 plus de risques d’hospitalisation pour des problèmes cardiaques chez les personnes vivantes avec le diabète de plus de 20 ans
  • Deux fois plus de risques de mortalité chez les personnes vivantes avec le diabète suite à des hypoglycémies sévères lors d’hospitalisation pour un syndrome coronarien aigu

Le risque des complications cardiovasculaires chez les tunisiens vivants avec le diabète est de 30% chez les patients diabétiques type 2 hospitalisés pour des troubles coronariens .

قراءة 565 مرات
الدخول للتعليق
اشترك في نشرتنا الإخبارية
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…